Qui est le Guide de Haute Montagne
Le Guide de haute montagne n'aurais jamais vu ses jours sans le tourisme de montagne et de même le passionné de l'alpe n'aurais pas pu satisfaire ses intêrets de découverte et de conquête sans le montagnard. Ce lien est à la base de la naissance de l'alpinisme. Le montagnard a toujours fréquenté la haute montagne par nécéssitée, chasseur, berger, recherche de cristaux, etc, étaient ses objéctifs mais difficilement l'alpinisme serai entré dans sa vie si il n'y aurai pas vu une possibilitée d'en faire un gagne pain. Les origines du métier de Guide de Haute Montagne sont officiellement reconnuent avec la conquête du Mont Blanc en 1786 réalisé par le cristallier de Chamonix Jacques Balmat qui accompagnait le docteur Paccard. Les historiens informent de l'existance de Guides "les Marrons" dans le Moyen age qui accompagnaient les pélerins dans la traversée du Col du Grands Saint Bérnard et en 1588 dans la conquête du Rocciamelone. C'est à Chamonix en 1821 et à Courmayeur nel 1850 qui voient le jour les deux première Compagnie de Guides de Montagne officiellement reconnues par des règlements communal. Des normes du Royaume de Savoie au lois (nationale et internationale) d'aujourd'hui le métier de Guide de Haute Montagne a su évoluer en suivant les tendances mais il a maintenu son esprit d'origine qui consiste à einseigner l'art de l'alpinisme, du ski de randonnée, de l'escalade, etc au passionnée de ces disciplines et de la montagne.

Les normes juridiques qui règlent la profession de Guide de Haute Montagne
Le Guide de Haute Montagne est un professionnel diplômés d'état. Chaques pays a ses lois qui norment le métier de Guide de Haute Montagne; mais ce qui est le plus importants de ses normes est le fait que ces lois s'armonisent sous un organisme international qui fixe les paramètre de qualitée du Guide de Haute Montagne.
La base des normes qui reconniassent la profession de Guide de Haute Montagne est la suivante:
Le diplôme de guide de haute montagne confère à son titulaire le droit d'exercer contre rémunération les activités :
a) De conduite et d'accompagnement de personnes dans des excursions ou des ascensions de montagne en rocher, neige, glace et terrain mixte ;
b) De conduite et d'accompagnement de personnes dans des excursions de ski de randonnée, ski-alpinisme et en ski hors pistes ;
c) D'enseignement des techniques d'alpinisme, d'escalade et de ski de randonnée, ski-alpinisme et ski hors pistes ;
d) D'entraînement aux pratiques de compétition dans les disciplines précitées ;

UIAGM - Union Internationale Guide de Montagne
L’UIAGM, fondée par les guides de haute montagne d’Autriche, France, Suisse, et Italie, existe depuis 1965 et regroupe les associations de guides de plus de vingt pays, en Europe, Asie, Amérique et Océanie, ce qui représente environ 6 000 guides.
L’association a pour objet:
- Harmonisation des lois et textes qui réglementent la profession et la formation des guides;
- création d'une carte d'identité internationale pour faciliter la libre circulation des guides à l'étrange;.
- possibilité d'une "instance de conseil et conciliation" qui intervient en cas de différent entre membres ou tiers personnes;
- etudier les problèmes générales et économiques de la profession;
- créer des liens d'amitiés et encourager un échange d'idées entre les guides.

Des guides de haute compétence
Un niveau de compétence élevé, le plus élevé qui existe, est exigé dans quatre disciplines différentes pour devenir guide certifié UIAGM : rocher, glace, alpinisme, ski de haute montagne.
La formation des guides UIAGM leur permet de travailler sur toutes les montagnes, qu’elles leur soient déjà connues ou pas.
Il faut de 5 à 10 ans entre le moment où une personne commence à pratiquer l’alpinisme et celui où elle reçoit son diplôme de guide.

Une formation garantie au niveau international
La commission technique de l’UIAGM s'appuie sur un groupe de travail permanent qui lui permet d'étudier l’évolution des techniques et d'améliorer le niveau de formation des guides. Cette commission, composée des responsables techniques nationaux, se réunit deux fois par an.
La formation des guides est dispensée par chaque association nationale, en collaboration parfois avec un organisme comme une école ou une université.

La formation du Guide de Haute Montagne 
Le guide de haute montagne est un professionnel dont les compétences ont été certifiées. Il est capable de conduire et d’instruire en sécurité, en responsabilité et en autonomie tout type de publics, en pratiquant les activités spécifiques liées au métier (plus particulièrement en alpinisme, escalade, escalade sportive, randonnée à ski, ski hors piste, cascade de glace, expédition en haute altitude).
Ses capacités techniques minimales sont définies ci-dessous :
- Une épreuve d’escalade rocheuse en chaussures de montagne de niveau 5a minimum.
- Une épreuve d’escalade rocheuse en chaussons d’escalade de niveau 6b minimum.
- Une épreuve d’évolution en glace avec un piolet, technique classique.
- Une épreuve d’évolution en glace avec un ou deux piolets, technique frontale.
- Une épreuve d’évolution en ski, maîtrise toutes neiges tous terrains. Cette épreuve n’a pas lieu d’être pour les pays où aucune activité professionnelle à skis n’est organisée,

En plus de ces disciplines techniques les connaissances suivantes sont exigées :
- Nature et environnement (protection de l’environnement, faune, flore, géologie, culture, écologie).
- Gestion du risque, communication, capacités sociales.
- Technique et tactique du guidage.
- Méthode et didactique.
- Différentes techniques de l’orientation.
- Météorologie Avalanches Sauvetage et premiers secours.
- Alpinisme en haute altitude.

La formation se divise en trois parties qui sont définies ci-dessous :
- Examen d’entrée sur les calacités techniques.
- Formation et évaluation pour obtenir le brevet de Aspirant Guide de Haute Montagne.
- Formation et évaluation pour obtenir le brevet de Guide de Haute Montagne.

You are here Les Guides